Australia 2 Sydney bourg

fr.pdf24.org    Envoyer l\\\'article en PDF   

Sydney est une immense ville tentaculaire. Elle n’est cependant pas très peuplée : moins de 5 millions d’habitants. Son vaste territoire est découpé par des « fjords », de grandes vallées inondées par la montée de l’eau de mer. Il y a Hawkesbury River au nord, Parramata River au centre et Botany bay au Sud. De plus le terrain est tellement grand (120km du Nord au Sud et 100 km de large) qu’il y a des parcs nationaux dans Sydney! Pour ce qui est de la répartition de la population, une CBD au centre avec tours, opéra et Harbour Bridge, et les habitations sont tout autour sur tout l’espace, bien étalés. Cela donne des « suburbs » reliés par un bon réseau ferré et routier, creusé parfois à travers le grès sur lequel la région de Sydney est posée.

Kazik, notre hôte, habite dans un de ces suburbs, à Mount Colah, au Nord, juste sous Berowra, coincé entre le Kuring Gai Chase National Park, une réserve naturelle et un regional park. En plein dans le « bush » de Sydney quoi (voir l’épingle sur la carte ci-dessous).

Pour l’histoire,  Sydney fut le point où accosta James Cook en 1770, à Botany bay précisément, sur ce bateau…

Euh non plutôt sur celui-là.

Il y a des monuments marquant l’évènement, entre le terminal pétrolier et le National Park. Le début de la colonisation, le début de la fin pour les aborigènes, même si c’est un peu plus compliqué, comme toujours.

L’Australie aurait pu être française, si toutefois M. de La Pérouse avait accepté de rentrer en France plutôt que de se faire prendre dans un cyclone. S’en est suivie toute une saga de recherches. Louis XVI, au bourreau, avant de mourir : « A-t-on des nouvelles de Monsieur de La Pérouse? » Ce n’est quand même pas rien.

En attendant, Cook, rentré en Angleterre, dit au roi que la terre australe qu’il a revendiquée en son nom n’est pas habitée. MENSONGE. Il a rencontré des aborigènes sans leader, dès le début, et a négocié avec eux à coup de fusils.  Ainsi George III décida de fonder une colonie pénitentiaire sur cette terre inhospitalière. Ce seront donc les prisonniers anglais et leurs gardiens qui auront pour tâche d’apprivoiser ce lieu, connaître les plantes et les animaux qui le peuplent,  et préparer le chemin (et les routes) des premiers colons permettant ainsi de désengorger les prisons de la métropole et vouant à l’exil forcé et définitif des hommes qui n’auront pas tous mérité un châtiment à perpétuité.

Voilà pour l’histoire géo. Maintenant, place à la visite.

F.

Et vous devinez notre premier objectif : l’opéra de Sydney -sous tous les angles- avec son tour guidé très instructif.

Et cet endroit, appelé le « décolleté », allez savoir pourquoi! On y remarque que les coupoles sont recouvertes de carrelage (qui n’a jamais été nettoyé à ce jour!) non pas blanc, comme on l’imagine, mais crème et de plusieurs tonalités.

Avec une école en visite!

Bien évidemment, nous ressortons de là avec six billets pour Madame Butterfly. Nous aurons découvert notre premier opéra dans le cadre majestueux de ce bâtiment emblématique. C’est un art très complet duquel je ne me sens pas proche, mais il est impressionnant de maîtrise. Personnellement, un drame chanté en italien, sous-titré (heureusement) en anglais, n’est pas un exercice facile à consommer. Plus humblement, une séance de cinéma, une pièce de théâtre, un numéro de cirque de rue me correspondent mieux.

Sydney de nuit.

Le Botanic Garden, le quartier chinois, Sydney Tower avec vue sur la ville, Hyde Park et ses chauves-souris géantes et ses « possums brushtail », plage de Manly sous la pluie, baignade à Bondi Beach.

23-03-15 Visite Sydney 2 (8)

Et puis pour finir la partie urbaine de Sydney, il faut ajouter quelques uns des fameux bâtiments de grès comme le Queen Victoria Building.

H.

3 réflexions au sujet de « Australia 2 Sydney bourg »

  1. les 5 Chevrotins

    hé hé, la couleur orange Helena pour l’Australie, ça ne serait pas à cause de la carte dans la cuisine à Lencouacq? en tout cas, moi aussi ça me fait cet effet, hé hé!
    j’ai failli tomber dans le panneau du bateau de Cook, je commençais à me faire des scénarios, du genre « peut-etre qu’il avait accosté dans une autre île avec son grd bateau et avec le petit il a rejoins l’Australie, ha ha ha!!!

    nb : depuis q vous avez réduit les photos, ça ne gène pas ca s’affiche en grand et net, sans perte de qualité apparente, mais par contre dans ce dernier article, on ne peut plus cliquer sur les photos, impossible de les faire s’afficher en grd…??? qué pasa?

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Justement c’est ça le truc, on les a réduites pour qu’elles s’affichent correctement sur le blog, mais maintenant, plus possible de les agrandir. A moins de zoomer, et là, perte de qualité.En outre, sur les derniers articles, l’éditeur a un peu beugué et nous n’avons pu insérer les photos qu’en copiant/collant. Cela doit expliquer l’impossibilité de cliquer dessus. Voilà. Bonne journée, nous on file en ville manger du « babi guling » ou cochon à la broche pour ceux qui ne maîtrise pas l’indonésien. Ciao bises.

      Répondre
  2. Yannick et Alice

    Aie aie aie, on est a la bourre dans la lecture de vos articles, heureusement que vous etes pas non plus super a jour !! Entre Hawaii, demenagement, plus la connexion plus que pourrie dans notre nouvelle maison on a pas trop eu le temps de regarder tout ca. On se rattrape cette semaine !
    Bises a tous les 4 !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *