Archives pour la catégorie Nature

La nature Australienne

… du moins de ce que nous en avons vu.

Déjà le dernier article sur l’Australie et donc sur la parenthèse océanienne de notre vuelta. Nous avons un peu rattrapé le décalage entre notre position géographique et le blog -étant donné que nous nous situons actuellement sur l’île de Java, en Indonésie- et que le prochain article traitera de Bali la petite île voisine.

Cet article va donc traiter de ce que nous aurons pu observer de la nature ici, même si nous en avons déjà pas mal distillé le long des articles précédents. Une plus large part sera consacrée aux oiseaux, puisqu’ils nous ont enchantés sur cette île aussi. Ainsi qu’aux eucalyptus, ces arbres recouvrant littéralement la part de l’Australie que nous avons eu la chance de voir. Nous aurons aussi, bien sûr, un retour sur les bêtes et les autres plantes et peut-être quelques clichés sur les cailloux s’il en reste au fond des tiroirs. Maintenant que c’en est fait des présentations, allons faire un tour du côté des arbres. Si vous voulez bien vous avancer!

Les eucalyptus. Il y en a partout, ils sont très présents par la couleur et aussi par l’odeur. Un peu comme la première bouffée que l’on prend en arrivant dans les Landes, mais en plus entêtant. Voici donc ceux que nous avons vu:

Tout d’abord notre préféré, c’est le barbouille des eucalyptus, le scribouillard, le scrambling eucalyptus.

09-04-15 Grimpe Mt Kuring Gai Aus (4)09-04-15 Grimpe Mt Kuring Gai Aus (10)09-04-15 Grimpe Mt Kuring Gai Aus (11)

Ce sont des vers qui laissent un « tag » derrière eux. Celui-ci apparaît quand l’écorce tombe. C’est celui que Kazik a dans son jardin.

Ensuite vient celui à la sève rouge sang, red gum comme ils disent ici. C’est impressionnant. C’est cette sève qui se cristallise dans les rain sticks naturels (batons de pluie). Nous mettrons en lien le son que nous avons enregistré avec celui de Mike, dès que nos moyens techniques nous le permettront.

225-03-15 Balade bush derrière maison Kazik (20)

Enfin un florilège d’autres spécimens: nous n’en avons ni le nom ni les caractéristiques, ils sont jolis c’est tout.

07-04-15 Tour du Mt Kosciuszko (8)225-03-15 Balade bush derrière maison Kazik (13)09-04-15 Grimpe Mt Kuring Gai Aus (13)09-04-15 Grimpe Mt Kuring Gai Aus (26)12-04-15 Grimpe Mt Kuring Gai Aus (19)

Bien que dominant, l’eucalyptus n’est bien sûr pas la seule plante originale de la région. Il y en a tellement que Cook et sa bande ont baptisé la première baie qu’ils ont visitée : Botany bay. Suit un echantillon de ce qui pousse ici, avec racines,  feuilles et tout.

09-04-15 Grimpe Mt Kuring Gai Aus (22)09-04-15 Grimpe Mt Kuring Gai Aus (17)225-03-15 Balade bush derrière maison Kazik (21)26-03-15 Botany Bay NP (68)26-03-15 Botany Bay NP (62)26-03-15 Botany Bay NP (59)225-03-15 Balade bush derrière maison Kazik (9)12-04-15 Grimpe Mt Kuring Gai Aus (14)12-04-15 Grimpe Mt Kuring Gai Aus (17)09-04-15 Grimpe Mt Kuring Gai Aus (14)

Maintenant,  les animaux. Quelques mammifères dont un très connu, quelques insectes, des araignées artistes, du reptile, mais surtout des oiseaux. Plein d’oiseaux, colorfull et tout! Un pur plaisir pour les yeux. Pour les oreilles aussi, parfois. D’abord, les poils:

Le possum de central parc.

 

23-03-15 Visite Sydney 2 (2)

La bat du même endroit.

23-03-15 Visite Sydney 2 (8)

Le kangourou et le wallabie.

07-04-15 Snowy Montains NSW Aus (9)28-03-15 Kuring Gai Chase NP (7)

L’otarie qui « take a rest » sous l’opéra de Sydney.

23-03-15 Visite Sydney 2 (58)

Le wombat croisé furtivement en descendant des Snowy Mountains.

wombat-150x150

Plus quelques humains deci-delà.

PS: Nous n’avons pas croisé l’ornytorinque et le koala. Uniquement leur milieu de vie.

P1070168

Les insectes  et araignées et gluantes sangsues. Pas de photos de ces dernières, trop dégoûtantes.

26-03-15 Botany Bay NP (5)12-04-15 Grimpe Mt Kuring Gai Aus (18)12-04-15 Grimpe Mt Kuring Gai Aus (21)12-04-15 Grimpe Mt Kuring Gai Aus (20)12-04-15 Grimpe Mt Kuring Gai Aus (28)225-03-15 Balade bush derrière maison Kazik (11)

Les reptiles. Des lézards, deux dragons, mais on en a égaré un, et un serpent.

26-03-15 Botany Bay NP (2)23-03-15 Visite Sydney 2 (29)P107016513-04-15 Bush walk dans le Kuring gai NP (39)

Enfin, les plumes et les becs. Nous en avons déjà présentés certains, il en restait quelques uns en reserve. D’abord les comme à la maison, ou presque.

Le faucon pèlerin.

26-03-15 Botany Bay NP (29)

Le pelican.

28-03-15 Brooklyn Bay sur Hawksburry river bateau Kazik (6)

Le héron.

13-04-15 Bush walk dans le Kuring gai NP (25)

Le canard.

13-04-15 Bush walk dans le Kuring gai NP (3)

Les pies.

28-03-15 Pie in the sky (6)

Le little raven. Nous pensions tout savoir sur le cri du corbeau ou de la corneille.  Que neni. Quelle surprise la première fois qu’on l’entend!  Pas de photos, nous avons enregistré son cri, mais le format n’est pas lu sur le blog. Plus tard, peut-être.

Maintenant plus exotiques mais modestes dans l’habillement.

Les émeus, de loin.

07-04-15 Tour du Mt Kosciuszko (7)

Les ? Pas jolis jolis.

13-04-15 Bush walk dans le Kuring gai NP (8)

Les oiseaux bouchers

23-03-15 Oiseaux depuis balcon Kazik (36)

Les « à bec jaune ».

23-03-15 Oiseaux depuis balcon Kazik (16)

Des ibis.

08-04-15 War Memorial Canberra Aus (31)

Puis ceux qui en mettent plein les yeux. Il y a des cacatoes et des perruches. Ces dernières vont toujours en couple. Ainsi on en a deux pour le prix d’une.

Les lorikeets du jardin de Kazik.

23-03-15 Oiseaux depuis balcon Kazik (6)

Les perruches du ACT, elles ont bien un nom, mais nous ne l’avons ni retenu ni noté. En tout cas, elles sont jolies.

P107008108-04-15 War Memorial Canberra Aus (11)08-04-15 War Memorial Canberra Aus (49)08-04-15 War Memorial Canberra Aus (46)

Les cocatoes. Ceux ci se font en général remarquer par les dégâts qu’ils provoquent. Rien n’est épargné: toiture, menuiseries. En plus ils font un boucan terrrible. De vraies calamités.

Le sulphur crest chez Kazik.

03-03-15 Photos Oiseaux (19)

Le galla à Canberra. Prononcer « guellah », avec un ton de dégoût. Les locaux ne les aiment pas beaucoup.

08-04-15 War Memorial Canberra Aus (36)

D’autres à Canberra toujours.

06-04-15 Camberra (51)

Enfin, il reste ce qui sera pour nous l’emblème de l’Australie : le kookaburra. Il a une bonne bouille et d’assez belles couleurs. C’est une sorte de martin pêcheur des terres. Carnivore, il s’attaque entre autre aux serpents, quand il ne vient pas quémander des boulettes de viande sur la terrasse. D’ailleurs quand on lui en donne une, il « l’assome » en mettant de grands coups de bec contre la rembarde.

03-03-15 Photos Oiseaux (17)03-04-15 Kookaburra (3)03-03-15 Photos Oiseaux (14)

C’en est fini des animaux; j’ai bien fouillé, je n’ai pas trouvé de photos inédites de caillou, j’en remets quand même une ancienne accompagnée d’un spécimen très rare de paresseux australien.

13-04-15 Bush walk dans le Kuring gai NP (20)12-04-15 Grimpe Mt Kuring Gai Aus (2)

Nous n’avons fait qu’un court séjour ici, sur une toute petite partie du pays, mais quelle richesse, quelle diversité. Avec le recul, ce fut un excellent moment. Nous n’avons plus que le temps de faire le tour de la maison, du jardin, de saluer le « ugly boat » qui ’provoquera un accident un jour’ (Mike dans le texte) et l’avion est déjà là qui nous attend.

13-04-15 Photos maison&jardin Kazik (15)13-04-15 Photos maison&jardin Kazik (16)13-04-15 Photos maison&jardin Kazik (18)13-04-15 Photos maison&jardin Kazik (20)13-04-15 Photos maison&jardin Kazik (9)13-04-15 Photos maison&jardin Kazik (7)14-04-15 Aéroport  Sydney Australie (2)

Destination: le rêve, la beauté, la douceur de vivre. .. Bali.

F.

 

 

 

 

Australia 3 Sydney -les parcs nationaux

Première partie de la découverte de la nature de la New South Wales, d’abord, comme Cook, par les côtes. La faune et la flore sont au rendez-vous, la végétation rabougrie mais dense, dès la sortie de la voiture. Des lézards, des banksias -et leurs drôles de fleurs- auxquels il faut se frotter quelque peu, des fourmis géantes, un faucon pèlerin, un pélican… Séquence diapos.

 

 

Les eucalyptus saignent rouge et leur sève cristallise rapidement en de fragiles rubis.

Le Kuring Gay Chase National Park que nous avons parcouru une fois en voiture puis à pied, nous donne un aperçu des « fjords » si caractéristiques de cette région. Mais d’abord un arrêt au Pie In The Sky sous l’œil vigilant de la Magpie.

 

Cet endroit est très apprécié des bikers. Ceux-ci sont assez rares en Australie. Les locaux préfèrent les voitures, les 4×4, les voitures de collection ou les voitures de sport. Nous n’avons pas réussi à prendre la photo de la De Laureane, mais voilà un petit échantillon de ce qu’on peut croiser à tout coin de rue, pour clore ce petit aparté.

D’ici, on a une vue sur un des bras de mer que l’on va aller voir juste après.

Chacune des baies a sa marina, avec un minimum d’équipement: éviers pour évider et rincer les prises de pêche, garage à bateaux, barbecues… et ses pélicans. Kazik possède lui aussi son petit voilier. Hélas, la météo toujours variable et l’emploi du temps empêcheront la sortie en mer.

 

Bien entendu, tout le long des « berges » du grès et des falaises (il va falloir s’y coller un de ces jours!), des paysages marins (Palm Beach).

Partout, des perruches full of colors!

Eeeeeeeet !!!!!!! Notre premier wild wallaby!! (je ne compte pas ceux qu’on a presque caressés au château de Sauvage dans les Yvelines!)

       C’est sûr, cette photo ne casse pas des briques, mais c’est notre première rencontre et il est si chou, avec ces globes lumineux! Mise au point difficile, de nuit. Mais ne vous inquiétez pas, il y aura encore du kangourou, dans nos expéditions à l’intérieur des terres!

Et en soirée, avec l’humidité, attention aux sangsues! Elles sortent de terre ou d’entre les herbes pour attraper votre chaussure et se faufiler jusqu’à la chaussette d’où elles peuvent atteindre la peau et sucer le sang de ses victimes. On ne sent rien, bien évidemment, mais une fois qu’on les a repérées, on peut observer avec un brin d’horreur la vitesse avec laquelle elles attaquent! De plus, une fois qu’elles ont percé la peau, difficile de s’en défaire ; elles sont gluantes, étirables,… un vrai sujet de film d’horreur! Quand on a réussi à les déloger, la plaie saigne pendant plusieurs heures non stop. Il n’y a rien à faire qu’attendre que cela s’arrête. Elles injectent une substance anti-coagulante.

Lorsque nous avons profité d’une journée ensoleillée pour une promenade pédestre dans ce même parc, nous avons fait de nouvelles rencontres: un blacksnake, des plus venimeux dans le  sud-est, un vieux nid de funnelweb spider (la plus dangereuse des araignées), des échassiers (inoffensif -excepté du point de vue des grenouilles).

South Head, Akuna Bay, Brookling Bay, West Head, … Quelques noms supplémentaires pour que vous imprégner les sonorités des lieux marins des alentours de Sydney.

H.

Les Oiseaux de Nouvelle Zélande.

La Nouvelle Zélande est une(deux) grande(s) île(s) isolée(s). Cette situation fait que les espèces l’ayant colonisée ont évolué différemment de celles dont elles étaient originaires. Cela nous donne un pays avec 80% de sa biodiversité qui est endémique. Ainsi notre traversée de ces îles nous aura impressionnés pour ça. Se réveiller le matin sous des arbres qui n’existent qu’ici avec des chants d’oiseaux uniques, c’est ce que l’on peut appeler l’exotisme.

OISEAUX

Ce petit article ne concernera que les oiseaux que nous avons eu la chance de croiser ici. Une petite exception pour le kiwi, le surnom des habitants N-Z, que nous n’auront pas eu la chance de voir autrement qu’empaillé au musée.

13-03-15 Wellington et son musée Te Papa (44)

Il faut dire que nous n’avons pas mis toutes les chances de notre côté.

Bon, c’est parti!

MER

On commence par les oiseaux marins ou côtiers, sûrement les plus répandus car comme cela va de soi, une île… c’est entouré d’eau.

C’est sûr, ce n’est pas le plus exotique: le goéland, ici il est dominicain. C’est la « grande mouette », comme il nous arrive souvent de les confondre. C’est un oiseau côtier, pêcheur qui vit en gang et chaparde dans les sacs, parfois. Il y en a un qui nous a volé un papier de snickers. Obligé de nager dans l’eau fraîche avec de la fièvre pour aller le récupérer. Grrr.

04-03-15 Long Bay RP Pic nic Bain (4) 15&16-03-15 Abel Tasman NP (79)

Sa petite cousine la mouette, ou plutôt ses cousines les mouettes: mouette de Buller, mouette argentée, mouette à tête noire. Elles ne manquent pas ici, et vivent elles aussi en gang.

04-03-15 Long Bay RP Pic nic Bain (48) 08-03-15 Hahei Beach (38)

Et quand différents gangs se croisent… Eh bé rien en fait. Mais ça fait une jolie photo.

08-03-15 Hahei Beach (30)

Dos noir et ventre blanc: vous pensez comme moi au pingouin? Eh bien non, même s’il y en a, on nous l’a assuré.

14-03-15 Marine drive près Wellington (11)

Je me suis même fait berner en pensant en voir, du coin de l’oeil en roulant. Il s’agit en fait du cormoran pie. Un drôle d’oiseau d’eau qui ne flotte quasiment pas. Heureusement, puisqu’il passe son temps en apnée à chasser poissons et crustacés. L’ami idéal pour notre aquaman.

08-03-15 Bays of Hahei (5) 08-03-15 Bays of Hahei (7)15&16-03-15 Abel Tasman NP (128)

TERRE – DE LA-BAS.

Du côté terrestre, ce pays n’est pas en reste. Nous commencerons par les importés. Et par un classique: la poule. Poulette ou poupoule pour les plus intimes. Elle fréquente les stades de rugby.  Nous lui soupçonnons des origines du vieux continent. Se nourrissant essentiellement de cassoulet, elle est, le plus souvent, accompagnée de son gang, elle aussi.

07-03-15 BQE Stadium (35)

Le moineau, ou assimilé, comme à la maison.

05-03-15 Whangarei Falls (36)

Les canards. Partout, de toutes les formes et dans toutes les positions. Impossible de s’installer pour pique-niquer sans qu’ils viennent nous assiéger avec leurs copines les mouettes.

05-03-15 Whangarei Falls (37) 05-03-15 Whangarei Falls (11) 06-03-15 Journée à Urupukapuka (124) 06-03-15 Journée à Urupukapuka (126)

Non, mais, t’en fo…rais moi du canard! En magret ou laqué ! Merci.

04-03-15 Long Bay RP Pic nic Bain (2)

La pie ou plutôt magpie pour les locaux. Elle a pris de la taille et du poids par rapport à chez nous. Elle semble avoir changé de costume aussi.

05-03-15 Magpie christchurch (11)

Et enfin, un oiseau importé de Californie. C’est le trait d’union entre notre départ et maintenant: la famille Quail. Le papa, la maman et les bébés. Ils sont passés entre nous comme si de rien n’était.

15&16-03-15 Abel Tasman NP (54) 15&16-03-15 Abel Tasman NP (42) 15&16-03-15 Abel Tasman NP (53)

Il y a aussi nos oziaux à nous. Mais ceux-là sont migrateurs. Ils repartiront bientôt.

18-03-15 Camping glacial au lac Pearson (22)

Enfin, vient cet oiseau vert à lunettes. Le Sylvereyes, bien qu’ originaire de la proche Australie, il a migré ici tout seul comme un grand. Même si en fait, il est tout petit et tout mignon.

15&16-03-15 Abel Tasman NP (25) 15&16-03-15 Abel Tasman NP (26) 15&16-03-15 Abel Tasman NP (23)

TERRE – d’ICI

Maintenant, les oiseaux vraiment d’ici pour nous, ceux de l’autre côté. Même si parmi tous ceux présentés précédemment, ce sont souvent des versions locales que nous avons vu.

Tout d’abord, le petit fou, voletant dans tous les sens et si difficile à capturer « sur la pellicule »: Le Fantail ou rhipidure à collier. C’est le préféré de pas mal de visiteurs. C’est le sympa du groupe.

05-03-15 Canopy walkway Whangarei (43) 15&16-03-15 Abel Tasman NP (2)

C’est un petit insectivore, nous l’avons vu partout; c’est le croisement entre le rouge-gorge, l’hirondelle la pie et le paon.

10-03-15 Wai o Tapu Wonderland (53) 15&16-03-15 Abel Tasman NP (4)

Le Weka, autre volatile du coin à mi-chemin entre le kiwi et la poule. Nous l’avons croisé dans un camping, à la recherche d’un p’tit dej’ facile.

17-03-15 Wekas au camping vers pancake rocks (15) 17-03-15 Wekas au camping vers pancake rocks (3)

Le gros balèze: le Kéa. C’est un genre de cacatoès alpin. Nous l’avons croisé en bord de route sur Authur’s Pass. C’est un roublard capable de vous arracher les caoutchoucs des portières ou de vous ouvrir le sac à main. Désolé pour les photos bof bof, notre appareil est sur le point de devenir obsolète et nous ne le savons pas encore (voir dans les prochains épisodes).

17-03-15 Vers Arthur's Pass (11) 17-03-15 Vers Arthur's Pass (7)

Et pour finir, le tùi. Vous l’aviez déjà croisé dans le premier article sur la Nouvelle Zélande. C’est cet oiseau qui a une couleur métallisée, et qui chante… très spécialement.

06-03-15 Journée à Urupukapuka (35)

Et pour illustrer l’importance des bêtes à plumes ici: les billets et pièces.

Monnaie NZ

Il ne manque que l’essentiel, le plus envoutant ou le plus drôle parfois : les chants! Désolés, mais côté prise de sons nous ne sommes pas équipés. Heureusement, avec YouTube et le nom des bestioles vous devriez pouvoir assouvir toute curiosité ornithologique.

Pour conclure, tous ces oiseaux sont souvent, hélas, en danger. N’ayant pas eu de prédateur pendant des millénaires, ils ne se méfient pas de ceux que nous avons importés. Ils ont même souvent perdu la faculté de voler. Heureusement le gouvernent en a conscience et essaye de faire quelque chose. Nous croisons les doigts.

F.

PS: le petit ………………? a perdu son nom. Si quelqu’un en a une idée, il est prié de le ramener à l’accueil. Merci.

18-03-15 Camping glacial au lac Pearson (4)

Un moineau? Ébouriffé suite à une longue nuit glaciale? Pit-être.