Ecuador, Quito, un 31 décembre.

PDF24    Envoyer l\\\'article en PDF   

Enfin! Nous avons atteint le pays qui nous verra basculer la tête en bas. L’équateur sera aussi pour nous le théâtre du nouvel an passé à Quito. Nous cheminerons exclusivement sur la panaméricaine qui traverse le pays du Nord au Sud en passant par les Andes (de 2000 à 3300m). De nombreux virages en perspective.

31-12-14 Quito  (94)

Après avoir passé la frontière, nous sommes retenus un jour à Ibarra pour prendre l’assurance. Mais, les assureurs ne donnent que des assurances à l’année et pour nous il n’est pas question de payer autant. Direction donc les banques, qui proposent le service pour le mois. Mais là, le problème vient du serveur des SOAT qui a beugué avec la fin de l’année. On nous conseille de nous prendre en photo devant une agence et de montrer ça aux policiers, cela devrait suffire. Pour en finir avec cette histoire d’assurance, nous essayerons de nouveau à Quito, mais le beug persistant, comme chaque année, nous finirons notre séjour en Équateur sans.

L’Equateur en grandes lignes: Assez petit pays (moitié de la France), le plus densément peuplé d’Am Sud, les paysages sont assez sauvages cependant. Ils payent en dollars depuis 2000, produisent et exportent du pétrole, l’essence y est donc très bon marché (1.48$/gallon). C’est un pays varié, comme la Colombie et le Pérou, qui se décline en trois grandes zones: la côte, les Andes, et le bassin de l’Amazone. Pour nous ce ne seront que les Andes et ses volcans.

06-01-15 Alausi (3) 30-12-14 Volcans Equateur (4)

Niveau politique, les Équatoriens ont eu la bonne idée d’élire Rafael Correa, qui a eu le courage de confisquer l’exploitation du pétrole aux compagnies étrangères. Ce qui fait qu’enfin, depuis dix ans, les revenus du pétrole ne servent plus de dividende, mais servent à financer le pays. Et ça marche! Le pays sort de sa pauvreté, les infrastructures, même secondaires sont de bonne qualité, et les gens commencent à penser à autre chose qu’à gagner de l’argent à tout prix. Par exemple, dès que nous nous arrêtons, ils se renseignent sur le camper, qui semble vraiment les intéresser.

Etape 1 : Otavalo. Petite ville du nord du pays connue pour son monstrueux (le plus grand d’Am Sud) marché de l’artisanat. Ce n’est pas ce qui nous marquera ici. Pour nous ce sera le petit parc avec calendrier solaire, balade et cascade.

IMG_0705 IMG_0706 IMG_0709 IMG_0711 IMG_0715 IMG_0716 IMG_0717 IMG_0731 IMG_0740 IMG_0739

Nous repartirons tout de même avec des ponchos et une écharpe en alpaga.

30-12-14 marché de Otavalo (1) 30-12-14 marché de Otavalo (2)

Etape 2:Passer l’équateur, un petit tour en mode 4×4, un repas de rois, un coin charmant sous le ciel étoilé.

31-12-14 A l'équateur (3) 31-12-14  Super sandwiches 30-12-14 A l'équateur (4) 30-12-14 A l'équateur (8) 30-12-14 A l'équateur (9)

Etape 3: Visite de Quito, la capitale, perchée, pentue, pas tellement peuplée, coloniale et charmante.

31-12-14 Quito  (53) 31-12-14 Quito  (52) 31-12-14 Quito  (46) 31-12-14 Quito  (37) 31-12-14 Quito  (104) 31-12-14 Quito  (34) 31-12-14 Quito  (5) 31-12-14 Quito  (3) 31-12-14 Quito  (110) 31-12-14 Quito  (109) 31-12-14 Quito  (102) 31-12-14 Quito  (101) 31-12-14 Quito  (91) 31-12-14 Quito  (89) 31-12-14 Quito  (87) 31-12-14 Quito  (80) 31-12-14 Quito  (63) 31-12-14 Quito  (70) 31-12-14 Quito  (68) 31-12-14 Quito  (54)  01-01-15 Quito (5)31-12-14 Quito  (60)

Etape 4: Le réveillon. Ses « Muñecas » brulées  cette nuit là. Ces poupées, bourrées de pétards, représentent l’année passée qui s’en va.

31-12-14 Quito  (74) 31-12-14 Quito  (73) 31-12-14 Quito  (107) 31-12-14 Quito  (32) 31-12-14 Quito  (30) 31-12-14 Quito  (25)

Sur la calle ronda, celle où il y a de l’ambiance, nous boirons des canelazos (rhum chauffé avec du sucre de canne et de la cannelle), et nous mangerons des empanadas de viento. Hummm! Muy rico.

31-12-14 Quito  (24) 31-12-14 Quito  (28) 31-12-14 Quito  (27)

Sur la route, des travestis s’évertuent à soutirer de l’argent aux automobilistes de passage, sur un fond musical assourdissant. Les bus discothèque (les chivas) ajoutent à l’ambiance.

31-12-14 Quito  (112) 31-12-14 Quito  (82) 31-12-14 Quito  (44) 31-12-14 Quito  (38)

A l’heure H, les poupées partent en fumée, des lanternes montent dans les cieux, tout le monde s’embrasse et on nous offre une coupe de « champañ » sur la calle Francia. Nous voilà en 2015. Bonne année!!!

31-12-14 Quito  (26) 31-12-14 Quito  (17) 31-12-14 Quito  (15) 31-12-14 Quito  (10)

Mais il y a en pour qui l’année commence plutôt mal (je ne lui jette pas la pierre, je connais les gastro de lendemain de fête…).

01-01-15 Quito (1)

F.

3 réflexions au sujet de « Ecuador, Quito, un 31 décembre. »

  1. Laurence C

    Je suis encore juste dans les temps pour vous souhaiter une très belle année 2015. Je vois qu’elle a bien commencé….régalez vous bien, profitez de tous ces bons moments. Pour être allée en Équateur il y a quelques années je vois que les choses ont bien changé mais a priori plutôt dans le bon sens.
    Je vous suis depuis votre départ.
    Laurence ( je suis le médecin qui vous a « martyrisé » a Dax avec tous mes vaccins!

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Waou! Vous avez vu ce detail?oui Camille l’aidait à se tenir droit, car, fatigué de la longue marche, il avait tendance à s’avachir!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *