Le sud du Sud de l’Amérique, ou presque.

PDF24    Envoyer l\\\'article en PDF   

Une nuit de bus et 1000km, nous font arriver aux bord du lago Llanquihue. Nous allons visiter les villages sur ses bords et filer vers le parc national Vincente Pérez Rosales. Le tout sous le regard bienveillant du volcan Osorno.

Arrivée matinale à Frutillar, balade et café.

25-02-15 Frutillar (3) 25-02-15 Frutillar (4) 25-02-15 Frutillar (10) 25-02-15 Frutillar (14)

Nous poursuivons par le village de LLanquihue, village de pêcheurs Mapuche. Expo de sculptures, et balade sur voix ferrée et au bord de l’eau. Le volcan sort de la brume.

25-02-15 Llanquihue (2) 25-02-15 Llanquihue (4) 25-02-15 Llanquihue (16) 25-02-15 Llanquihue (23) 25-02-15 Llanquihue (40) 25-02-15 Llanquihue (29) 25-02-15 Llanquihue (34) 25-02-15 Llanquihue (6)

Enfin Puerto Varas, vue sur le volcan et petite balade « historique » dans ce village fondé par des allemands au 19eme siècle.

25-02-15 Puerto Varas (2) 25-02-15 Puerto Varas (4) 25-02-15 Puerto Varas (1) 25-02-15 Petrohue (3)

Nous sautons dans un bus qui nous emmène au parc. C’est un joli parc coincé entre trois volcans et deux lacs, nous avons donc l’élément eau omniprésent au premier plan, et les volcans en fond.

Salto de Petrohue, rapides aux eaux magnifiques entre des falaises de basalte. L’Osorno en fond bien sûr.

25-02-15 Petrohue (11) 25-02-15 Petrohue (13) 25-02-15 Petrohue (14) 25-02-15 Petrohue (23)

Quelques vues depuis le camping  de Petrohue où nous passerons la nuit.

25-02-15 Petrohue (28) 25-02-15 Petrohue (1) 25-02-15 Petrohue (52) 25-02-15 Petrohue (45) 25-02-15 Petrohue (35) 25-02-15 Petrohue (41) 25-02-15 Petrohue (32)

Randonnée, d’abord sur les bords du lago de Todos los Santos, puis sur le chemin de la désolation.

26-02-15 Lago Todos Los Santos (5) 26-02-15 Lago Todos Los Santos (2) 26-02-15 Todos Los Santos (5) 26-02-15 Todos Los Santos (2) 26-02-15 Todos Los Santos (4) 26-02-15 Todos Los Santos (6) 26-02-15 Lago Todos Los Santos (13)

C’est impressionnant de voir ce sommet tout enneigé en fin d’été alors qu’il culmine à 2500m. Quand on pense qu’en Bolivie, il n’y avait pas de neige à 5500m et que chez nous ce n’est même plus la peine d’espérer voir de la neige à cette altitude en été… Cela démontre bien que l’hémisphère sud est plus froid que le nord, nous ne sommes qu’à 40° de latitude S !

Voilà pour le point le plus au sud de notre périple américain. Nous repartons vers Santiago avec beaucoup de regrets de ne pas pouvoir profiter d’avantage de ce joli coin et voir même de pousser plus au sud. Il faudra revenir, là aussi.

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *