Peñas.

PDF24    Envoyer l\\\'article en PDF   

28-01-15 vers Peñas, Bolivia (40)

Peñas. De prime abord, pas grand chose.

Et pourquoi d’ailleurs sommes-nous allés nous perdre là-bas?

Ah oui, ‘Climbing away’, falaises accessibles pour tous, surtout dans le secteur « colegio ».

« Pour dormir, le plus simple est de demander aux habitants le padre Antonio et sa paroisse “Nuestra Señora de la Natividad”, où les grimpeurs seront accueillis volontiers. Antonio, lui-même alpiniste réputé, est d’une grande générosité et très sympathique. Il est possible de lui emprunter du matériel si nécessaire. »

Peñas donc. Un tout petit village à mi-distance entre le lago Titicaca et La Paz. Pour s’y rendre, traverser de beaux paysages,comme il se doit, et prendre le bac à San Pedro de Ticina. Du moins, si vous n’avez pas peur.

28-01-15 vers Peñas, Bolivia (27) 28-01-15 vers Peñas, Bolivia (26) 28-01-15 vers Peñas, Bolivia (24) 28-01-15 vers Peñas, Bolivia (19)

Vous cherchez l’église et la Virgen. Ça y est, vous y êtes.

28-01-15 Grimpe à Penas (92) 30-01-15 Communauté Peñas Andreas crêpes (1)

Vous serez accueillis par Delia si le padre est en vadrouille sur La Paz. Elle vous dira qu’il n’y a pas de problèmes, vous montrera les dormitorios, et vous dira que la cena est servie à 19h00.

Comme il n’est que 14h00, vous vous direz que vous avez donc le temps d’aller grimpouiller. Et vous aurez bien raison. Surtout que l’orage menace alors autant en profiter tant que les falaises sont sèches.

Pour grimper, c’est par là. Du 4, du 5 et du 6 au programme. Il y a bien du 7 dans le coin mais, nan, pas aujourd’hui. Ici on grimpe sur trois roches différentes: du grès, du pouding et du calcaire. Trois matières très différentes pour trois grimpes très distinctes.

28-01-15 Grimpe à Penas (82) 28-01-15 Grimpe à Penas (79) 28-01-15 Grimpe à Penas (78) 28-01-15 Grimpe à Penas (80)

Arthur est là, coincé en haut du dièdre, plein centre sur la photo ci-dessus.

28-01-15 Grimpe à Penas (76) 28-01-15 Grimpe à Penas (75) 28-01-15 Grimpe à Penas (61) 28-01-15 Grimpe à Penas (54) 28-01-15 Grimpe à Penas (23) 28-01-15 Grimpe à Penas (15) 28-01-15 Grimpe à Penas (4)  28-01-15 Grimpe à Penas (1)

Et entre deux voies, rien le vaut un petit breack tablette installé sur son fauteuil naturel.

28-01-15 Grimpe à Penas (59)

Et pour rentrer, un petit détour par l’arrière pays afin d’admirer la cordillera toute enneigée de plus haut. Nous en profitons aussi pour jouer avec la lumière du soleil couchant. Enfin, on peut en profiter pour recommander nos âmes au Très Haut, en descendant par le calvaire. Après tout, nous sommes à plus de 4000m, ça nous rapproche déjà pas mal.

28-01-15 Rando J1 Peñas (67) 28-01-15 Rando J1 Peñas (75) 28-01-15 Rando J1 Peñas (63) 28-01-15 Rando J1 Peñas (28) 28-01-15 Rando J1 Peñas (64) 28-01-15 Rando J1 Peñas (59) 28-01-15 Rando J1 Peñas (33) 28-01-15 Rando J1 Peñas (22) 28-01-15 Rando J1 Peñas (20) 28-01-15 Rando J1 Peñas (15)

De retour à la communauté « Manos abiertas », juste à temps pour le dîner. Nous faisons connaissance avec le padre. Il nous fait l’honneur de manger avec nous. J’ai repris des pâtes, je n’aurais pas dû. Je finis avec le ventre explosé. C’est que nous n’avons plus l’habitude des repas à l’européenne. Et comme le padre est italien, ici le standard est européen. Des pâtes, des vraies, importée expressément d’Italie.

Ça fait 5 ans qu’il est installé à Peñas. Il espère faire du village un centre touristique: escalade, randonnée, alpinisme (il y a des sommets à plus de 6000m dans le coin), voile. Ceci afin de montrer à la population locale qu’il y a de l’intérêt à rester vivre ici. Il vise surtout les jeunes qui ne pensent qu’à une chose: partir à la capitale. Il en profite aussi pour offrir le gîte et le couvert à de jeunes déshérités du village. En échange, ils donnent un coup de main pour retaper le clocher de l’église ou autres choses. Et au final, il fait marcher son piston pour les inscrire dans des écoles, lycées pro etc.

Comme le dit la vieille dame qui tient une des tiendas du village:  » El Padre Antonio? Es un angel! »

30-01-15 Communauté Peñas Andreas crêpes (7) 29-01-15 J2 Peñas Commuaute Virgen de Navidad (3) 29-01-15 J2 Peñas Commuaute Virgen de Navidad (4) 29-01-15 J2 Peñas Commuaute Virgen de Navidad (1)

Le lendemain, rando le matin, avec le chien de la communauté, Kamasa, nous guidant, et son pote le squatteur, sans nom pour le moment. Ruines, peintures rupestres, paysages (Titicaca d’un côté, cordillera enneigée de l’autre) et faune sont au programme. La rando n’est pas énorme, mais vu l’altitude, cela suffit amplement.

29-01-15 Communaité Peñas (7) 29-01-15 Rando J2 Penas (197) 29-01-15 Rando J2 Penas (205) 29-01-15 Rando J2 Penas (179) 29-01-15 Rando J2 Penas (181) 29-01-15 Rando J2 Penas (195) 29-01-15 Rando J2 Penas (193) 29-01-15 Rando J2 Penas (191) 29-01-15 Rando J2 Penas (190) 29-01-15 Rando J2 Penas (184)29-01-15 Rando J2 Penas (185) 29-01-15 Rando J2 Penas (177) 29-01-15 Rando J2 Penas (176)  29-01-15 Rando J2 Penas (146) 29-01-15 Rando J2 Penas (174)29-01-15 Rando J2 Penas (152) 29-01-15 Rando J2 Penas (145) 29-01-15 Rando J2 Penas (139) 29-01-15 Rando J2 Penas (127) 29-01-15 Rando J2 Penas (98)29-01-15 Rando J2 Penas (101) 29-01-15 Rando J2 Penas (113)

Au retour d’une telle balade, de bon hamburgers végétariens sont les bienvenus. Surtout que nous avons raté l’heure du repas.

29-01-15 J2 Peñas Commuaute Virgen de Navidad (7) 29-01-15 J2 Peñas Commuaute Virgen de Navidad (6)

Et comme le temps n’est pas de la partie, pas de grimpe pour l’aprem. Tant pis, je grimpe quand même dans le clocher pour donner un coup de main au travaux.

Au menu du soir, un repas typique local, avec… des pommes de terre, de la viande et le fromage du coin. Humm! Muy muy rico.

29-01-15 Communaité Peñas (3) 29-01-15 Communaité Peñas (4)

Et en guise de digestif, l’eau de vie au génépi local, faite maison.

29-01-15 Communaité Peñas (2) 29-01-15 Communaité Peñas (1)

« Bon, demain, à nous! Nous vous faisons des crêpes, promis! » Après tout, nous ne sommes pas loin du mardi gras, et il y a des carnavals partout dans le coin.

30-01-15 Communauté Peñas Andreas crêpes (22) 30-01-15 Communauté Peñas Andreas crêpes (17)30-01-15 Communauté Peñas Andreas crêpes (18)

Le résultat ne fut pas exactement celui escompté, mais allez faire des crêpes avec du lait en poudre, vous aussi hein, on en rediscute après. Non mais. Heureusement que j’ai reçu l’aide du petit chef local, certainement futur étoilé au Michelin. il est aussi maçon entre deux crêpes.

30-01-15 Communauté Peñas Andreas crêpes (6)

Un vrai couteau suisse!

Pour conclure, car il est déjà temps de s’en aller; ce passage à Peñas fut un vrai bonheur. Bien qu’il se défende d’être un ange en prétendant que le diable aussi en fut un en son temps, le padre Antonio et sa communauté sont comme leur église. L’extérieur ne paye pas de mine, de l’adobe attaquée par les pics, une architecture très simple. Mais l’intérieur est très riche: d’argent et d’or.

 Ainsi quand nous demandons comment les dédommager, la réponse est évidemment: « Nada y basta! Ah si! Juste, faites connaitre notre communauté et faites venir du monde. »

On ne le dira donc jamais assez:

28-01-15 vers Peñas, Bolivia (40)

J’espère que maintenant c’est mission accomplie.

F.

3 réflexions au sujet de « Peñas. »

  1. les 5 Chevrotins

    Il fait bon vivre dans cette communauté!!! ça fait plaisir de vous voir si rayonnants!
    extra vos délires en escalades!

    Répondre
  2. Clmr

    chère Helena et grand Fred,
    Avec ses articles je me revois en cours de littérature et civi latino américaine avec vous au temps de la fac. Le temps passe mais il n’a pas d’emprise sur vous. (Pas trop en tout cas :)) Je pense a ce film « tambien la lluvia » et avec ce Padre Gabriel al padre motesinos « yo soy la voz de Cristo en El desierto y estais en pecado mortal » il critique la codicia et la cruauté des espagnols et reste a côté de « los indijenas ». Acaso no son nombres?
    Grand Fred tu retrouves ton amour de l’humanité et l’espérance que les hommes sont aussi bons. Comme il est beau ce petit indigène!
    ! hasta siempre familia puyau !

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Coucou Chantalita
      Je ne connaissais pas ce film. Mais dans le même genre, au festival de cinéma de Santa Fe de Antioquia en Colombie, nous avons vu un film/doc avec le même acteur, sur le thème des clandestins migrant vers les USA: « Quien es Dayani Cristal? »
      Quant aux restes de civi, j’aurai bien aimé en avoir conservé davantage de matière. Je dois avouer que j’en apprends/ré-apprends chaque jour!
      Envoyez-nous quelques photos (par mail)! Cela fait longtemps qu’on ne vous a pas vus (ds tous les sens du terme), et les garçons ont dû bien grandir!
      Bisous à tous les 4
      Helena

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *