Un petit tour sur un petit bout de l’Indonesie (1).

Nous avons commencé notre road trip en deux roues par Java, la grande île à l’ouest de Bali, sur laquelle se trouve, entre autre, la capitale Jakarta. Mais, il nous faut d’abord sortir de Bali, sur nos beaux petits scooters. Nous le ferons par le Sud, et en profiterons pour passer voir Tanah Lot, le temple le plus photographié de l’île, car le plus proche des plages touristiques.

15-05-15 Tanah Lot Civettes et cerf volants (12)

Il faut dire qu’il est joli, posé sur son rocher et bravant les flots déchaînés. Hélas, il y a beaucoup trop de monde pour que nous l’appréciions vraiment.

15-05-15 Tanah Lot Civettes et cerf volants (23) 15-05-15 Tanah Lot Civettes et cerf volants (22)

A l’entrée du temple, le long des échoppes touristiques, un vendeur de café expose des animaux que nous n’avions pas eu la chance de voir encore. Des chauves souris, des roussettes, parmi les plus grandes du monde. Elles mangent des fruits, nous leur donnons des morceaux de banane sur la photo. Après une observation minutieuse, je crois qu’il y a un mâle.

15-05-15 Tanah Lot Civettes et cerf volants (6) 15-05-15 Tanah Lot Civettes et cerf volants (7) 15-05-15 Tanah Lot Civettes et cerf volants (4)

Il y a aussi des Luwaks, une civette d’ici qui mange des grains de café que nous récupérons ensuite dans ses excréments pour le torréfier. Beurk, dégoûtant! Eh bien pas pour tout le monde, puisque le café qui en est issu est le plus cher du monde. Les bébêtes sont plutôt mignones.

15-05-15 Tanah Lot Civettes et cerf volants (3)15-05-15 Tanah Lot Civettes et cerf volants (1)

Suite du trajet, par les petites routes, voire chemins, à travers les rizières. Cela nous permet de respirer autre chose que les échappements, et nous permet aussi de croiser un Bali plus authentique.

15-05-15 Petites routes Bali rizieres (2) 15-05-15 Petites routes Bali rizieres (25) 15-05-15 Petites routes Bali rizieres (24) 15-05-15 Petites routes Bali rizieres (37) 15-05-15 Petites routes Bali rizieres (28)16-05-15 En route vers Gilimanuk (4)15-05-15 Petites routes Bali rizieres (47)

Notre première nuit indonésienne sur la route sera à Balian Beach, une plage réputée pour le surf. Nous aurons la surprise et le plaisir de nous être fait inviter pour un anniversaire par une famille du coin.

16-05-15 En route vers Gilimanuk (5) 15-05-15 Anniversaire Meia Balian Beach (1) 15-05-15 Anniversaire Meia Balian Beach (2)

Le lendemain, rebelote, nous repassons par les chemins détournés. Cela nous permet de mieux voir les conditions de vie des travailleurs des champs. Pas de maison en dur, des tentes pour le toit et la rivière comme salle de bain et wc. Cela ne les empêche pas de nous regarder avec des sourires pleins de dents. Au passage nous croisons une procession pour un mariage.

15-05-15 Petites routes Bali rizieres (13) 15-05-15 Petites routes Bali rizieres (11) 16-05-15 En route vers Gilimanuk (9) 17-05-15 Ceremonie ss doute familiale

Deuxième nuit en bord de mer, près de Negara, avec une belle vue sur les volcans Javanais.16-05-15 Plage pres Negari (2) 16-05-15 Plage pres Negari (3) 16-05-15 Plage pres Negari (11)

Encore un petit bout de route, et nous arrivons à Gilimanuk. Le port où l’on prend le bac en direction de Java. Les premières mosquées font déjà leur apparition. On voit toutes sortes de matériaux transportés : ici, de la glace.

17-05-15 Transport de glace 16-05-15 En route vers Gilimanuk (7)

Après une courte traversée,

17-05-15 Ferry vers Java (1)

nous débarquons à Ketapang, un peu au nord de Banyuwangi. Là, nous passons voir s’il y a moyen de mettre les scooters dans le train. Mais cela revient trop cher et nous fait perdre un jour. Nous décidons donc de rouler jusqu’à Probolinggo pour aller voir le mont Bromo. Un sacré challenge, nous sommes à deux avec un gros sac, sur des scooters 125 CC, au milieu d’une circulation très dense et il y a 250 bornes. Nous retentons l’astuce des chemins parallèles dans la campagne, mais il n’y a pas de campagne ici. Seulement en altitude sur les pentes des volcans. L’île de Java souffre en fait de surpopulation. Le gouvernement indonésien a mis en place une politique afin d’encourager les javanais a aller s’installer sur d’autres îles moins peuplées, comme le côté ouest de la Papouasie.

Nous nous arrêtons pour la nuit à Genteng, la ville des CFC et non des KFC, on n’est pas dans le Kentucky, ici, non plus.

17-05-15 KFC contrefacon

En allant manger le soir dans la rue, notre nasi goreng quotidien, nous rencontrons Aby, Ramang et Helen. Trois étudiants qui sont en route vers Malang, la ville ou ils étudient.

17-05-15 Genteng Rencontre d'etudiants (1)

Et en trente secondes, nous sommes invités à aller partager leur vie estudiantine. Le lendemain, le train est complet (surpopulation on vous dit), mais le surlendemain c’est ok. Nous laissons les scooters à la « consigne » de la gare, et nous voilà sur les rails vers Malang. Nous en profitons pour voir qu’à Java, il y a aussi des rizières finalement. Et tout à la main, comme d’hab.

18-05-15 Gare de Kalisetail a 5h (3) 18-05-15 Dans le train vers Malang (2) 18-05-15 Dans le train vers Malang (5)

Finalement nous arrivons chez les étudiants, dans une charmante rue, une petite maison.

21-05-15 A Malang ac Aby Helen et Ramang (4) 21-05-15 A Malang ac Aby Helen et Ramang (3)

Là nous nous rendons compte que nous avons laissé un sac dans le train. Le sac avec l’ordinateur, les disques durs et une carte SD, rien que ça. Heureusement que nous avons mis un max de photos sur le blog.  Comme on dit: quand on a pas de tête, on a pas de … tête. Mouais, on se console quand même un peu avec des Terang Bulan, une patisserie délicieuse et un tahu telor recouvert de krupuks multicolores. Tout le monde apprécie.

18-05-15 Specialites culin de Malang (1) 18-05-15 Specialites culin de Malang (2) 18-05-15 Specialites culin de Malang (5) 18-05-15 Specialites culin de Malang (6)

Puis nous filons au lit très tôt car le lendemain nous montons admirer le lever de soleil sur le Bromo. Levés à minuit, nous prenons un taxi jusqu’à l’entrée du parc, ensuite nous louons un 4X4 avec chauffeur et nous arrivons au point de vue largement à temps pour le lever de soleil vers 4 h du matin. Et à partir de là on en prend plein les yeux.

19-05-15 Bromo 4h30 (1) 19-05-15 Bromo 4h30 (4) 19-05-15 Bromo 4h30 (39) 19-05-15 Bromo 4h30 (34) 19-05-15 Bromo 4h30 (48)

Au premier plan, le Bromo, juste derrière à sa gauche, le Tengger encore en activité, et encore derrière, le Semeru. Point culminant de Java, c’est un volcan lui aussi en activité, il a eu deux petits renvois pendant que nous y étions.

19-05-15 Bromo 4h30 (3) 19-05-15 Bromo 4h30 (31)  19-05-15 Bromo 4h30 (57)

Il faisait froid, températures négatives. Cela a rendu l’attente un peu plus longue.  Comme souvent dans ces hauts lieux du tourisme, nous n’étions pas tout seuls, mais, chose rare, il y avait beaucoup de locaux.

19-05-15 Bromo 4h30

En redescendant vers le Tengger, encore un joli panorama.

19-05-15 Bromo 4h30 (64)

Nous décidons de faire la montée du Tengger, pour voir l’intérieur du cratère. Mais le vent nous rabat tout le gaz dessus. Il est composé, entre autre, d’acide sulfurique, et ça pique très fort les muqueuses et les bronches. Il y a beaucoup de monde en bas, sous la nappe, et très peu en haut.

19-05-15 Admirateurs au pied du Tengger (1) 19-05-15 Le Tengger Java 19-05-15 Le Tengger Java (1) 19-05-15 Le Tengger Java (3) 19-05-15 Le Tengger Java (9) 19-05-15 Le Tengger Java (11)

Une expérience mémorable. On peut voir qu’ici, les blancs sont des curiosotés, et nous nous faisons photografier très régulièrement. Arthur et Camille évidemment ont plus la côte que nous, mais nous avons aussi nos quarts d’heure de gloire.

Arthur se mesure au Bromo et gagne haut la main.

19-05-15 Le Tengger Java (16)

Puis nous redescendons pour de bon, dans notre super Landrover en traversant des paysages de cultures. Les pentes des volcans sont effectivement très fertiles.

19-05-15 Environs du Bromo ac Ramang (1) 19-05-15 Environs du Bromo ac Ramang (8) 19-05-15 Environs du Bromo ac Ramang (12)

Nous aurions bien pu faire une rando pour atteindre une jolie chute d’eau, mais nous sommes explosés de fatigue et rentrons directement. En ville nous passons devant des magasins qui n’existent pas chez nous.

22-05-15 cuistot ambulant19-05-15 Vendeur de casques Malang 21 et 22-05-15 Batu city (1)

Un pays musulman avec plein de scooters. Cela dit, bien que musulmans, le port du voile n’est pas obligatoire ici, et il semble qu’il y ait de la place pour les autres religions aussi. Enfin on peut voir que les scooters servent à tout, de resto ambulant aussi par exemple.

Le lendemain, nous montons à Batu. Nous en profitons pour faire un arrêt Sate (brochettes) en bord de route.

22-05-15 En route vers Gunung Banyak (2) 22-05-15 En route vers Gunung Banyak (3)

Batu est un petit village en montagne ou il y a un petit parc aquatique, des cabanes dans les arbres, du parapente (nous avons été à ça de voler) et où l’on mange le meilleur riz collant d’Indonésie, le ketan. C’est un dessert, on le mélange avec des fruits, ou d’autres choses. Nous avons découvert à cette occasion, qu’ici le verre de lait est une gourmandise qui se boit dans les bars restos.

21 et 22-05-15 Batu city (12) 22-05-15 Batu city (1) 21 et 22-05-15 Batu city (17) 21 et 22-05-15 Batu city (21) 21 et 22-05-15 Batu city (18) 21 et 22-05-15 Batu city (26) 21 et 22-05-15 Batu city (27) 22-05-15 Gunung Banyak cabanes et parapente (5) 22-05-15 Gunung Banyak cabanes et parapente (14) 22-05-15 Gunung Banyak cabanes et parapente (12)21 et 22-05-15 Batu city (2) 21 et 22-05-15 Batu city (4) 21 et 22-05-15 Batu city (8)

Enfin, car toutes les bonnes choses ont une fin, nous devons repartir. Rameng et Helen, les deux fiancés, nous concoctent un dernier repas, font une dernière séance selfie avec Arthur et nous remontons dans le train en nous promettant de garder le contact.

23-05-15 Cuisine par Helen (1) 23-05-15 Cuisine par Helen (2) 21-05-15 A Malang ac Aby Helen et Ramang (8) 21-05-15 A Malang ac Aby Helen et Ramang (9)

Merci beaucoup les étudiants. À bientot chez vous ou chez nous, on ne sait jamais. Nous avons pu voir que quelque soit le pays, le temps des études, quand on a la chance d’en faire, est toujours un temps particulier ou se créent des amitiés, et où l’on s’attache spécialement à la ville de ses études. Profitez en au maximum.

Quant à nous, nous retournons récupérer nos scoots à Genteng puis direction Banyuwangi et son volcan tout proche, le Kawah Ijen. Mais ça… c’est une autre histoire.

F.

3 réflexions au sujet de « Un petit tour sur un petit bout de l’Indonesie (1). »

  1. Yannick et Alice

    Woaw les photos des volcans, magnifique ! Au moins ils ne sont pas a cheval sur les consignes de securite et vous ont laisse respire des gaz toxiques ! A Hawaii tout etait ferme aux touristes autour des volcans actifs, c’est pas drole.

    Question linguistique : on sait que vous avez un peu appris l’indonesien, mais comment communiquez-vous avec les locaux ? Ils parlent anglais ? Ils ont l’air tres cool les indonesiens en tout cas !

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Salut les californiens. Pour communiquer en Indonésie, c’est tout simple, on a appris les bases, on saupoudre d’anglais, on joue avec les mains et le tour est joué. Nous avons fait l’effort car ça plaît aux locaux que tu parles un peu leur langue et aussi parce qu’on avait le temps et enfin parce que c’est une langue facile. Le contraire du Thailandais sur lequel on butte toujours. Voila bonne fin de journée chez vous.
      F.

      Répondre
  2. les 5 Chevrotins

    Très jolis articles de Vous 4,et spécialement de Camille & Arthur! C’est vraiment fantastique et fait revivre nos voyages d/autre fois a Bali!Continuez donc cette ballade de reves encore un peu,mais revenez en fin!
    Bisous a Vous tous -Yann

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *