IMG_5193

Une plantation de canne à sucre et ses esclaves

fr.pdf24.org    Envoyer l\\\'article en PDF   

La plantation de Oak Alley

La plantation de Oak Alley a été offerte par Jacques Roman à son épouse Célina. Le couple Roman a d’abord acheté une quarantaine d’esclaves.

La mère de Jacques avait pour habitude de ne pas séparer les familles. Pour respecter la volonté  de  sa mère,  après son décès, Jacques  a  racheté ses esclaves. Il acheta tous ses esclaves un par un. Le couple possédait donc environ  130 esclaves .

04-10-14 Oak alley plantation Louisiana (55)

Le jardin de la plantation est organisé  de cette façon:
Une allée bordée de chênes (qui peuvent vivre 600 ans et qui ont maintenant environ 250 ans) regarde la rivière  Mississippi.
La grande maison est en face de l’allée.
La cuisine est à l’extérieur de la maison pour ne pas la chauffer.
Celle-ci a brûlé et n’a pas été reconstruite.
Le quartier des esclaves est derrière et est constitué de deux rangées de 10 cabanes.

04-10-14 Oak alley plantation Louisiana (69)
Les horaires de travail sont sonnés par une cloche.
Un code différent annonce différents  types d’événements .

04-10-14 Oak alley plantation Louisiana (22)

Nous allons maintenant parler de la vie des esclaves dans les plantations de canne à sucre.

Ils travaillent pour le propriétaire environ 18 heures par jour;
les hommes sont choisis dans les champs de canne à sucre  pour leur productivité.

04-10-14 Oak alley plantation Louisiana (5) 04-10-14 Oak alley plantation Louisiana (3)
L’entretien des routes, des canots, des digues… est dédié aux femmes, c’est souvent le plus difficile, mais les femmes coûtaient moins cher à l’achat, et leur travail n’avait pas une incidence directe sur les revenus du domaine.
Pour les esclaves travaillant dans la grande maison (service, cuisine, nettoyage, être nourrice….) les vêtements sont meilleurs.
Tout le monde doit travailler hommes, femmes, enfants et  vieillards.

Mais, après leur travail, les esclaves doivent aussi s’occuper de leur famille et leur maison.

Les esclaves sont obligés de faire leur propre potager pour manger car la ration journalière donnée par le propriétaire ne suffit pas.
Ils font vivre les animaux dans la maison pour ne pas se les faire voler.

Les conditions de vie sont horribles, les esclaves sont traités comme des objets.

Les esclaves sont acheté par de riches familles de blancs et travaillaient dans les plantations où ils logent.
Les maisons sont très petites, elles abritent entre 4 et 10 personnes  (maisons doubles: entre 2 et 5 personnes par moitié ) et ne comportent  qu’une seule pièce.

IMG_519304-10-14 Oak alley plantation Louisiana (72)
Les lits étaient soit des matelas ou des sommiers de cordes tendues, avec une couverture.
Il n’y a pas de cuisines  juste une table et  une cheminée.
Au début, il  y a peu de toilettes et juste pour les femmes. Puis il y en a plus, peu à peu. Les symboles pour les différencier sont: un soleil pour les hommes et un croissant de lune pour les femmes.

04-10-14 Oak alley plantation Louisiana (60)
Les esclaves de cette plantation qui s’échappaient étaient sévèrement punis.
Le seul a avoir été affranchis était Zéphyr, qui, après, à continué à travailler à la plantation en étant payé et a économisé assez pour racheter sa femme mais pas assez pour ses fils, donc, ils s’installèrent à la plantation et y vécurent.

A la fin de la guerre de Sécession, les esclaves s’échappaient mais ne pouvaient pas survivre car ils n’avaient pas de richesse et retournaient au travail. Il y a eu une grande confusion: les esclaves étaient officiellement libres mais leurs maîtres, eux, les considéraient encore comme des esclaves.
Ils les payaient donc en « token », sorte de monnaie propre à la plantation et que les esclaves  échangeaient  à la boutique de la plantation . Ces token étaient valables uniquement  dans la plantation où les esclaves les recevaient ce qui réduisait d’autant leurs chances d’ascension sociale.

A et C.

Fleurs de coton

IMG_4919 IMG_4918 IMG_4920

3 réflexions au sujet de « Une plantation de canne à sucre et ses esclaves »

  1. janick

    salut les jeunes ,éviter de tirer 12ans dans ce pays (il parait que ca peut arriver ).
    enfin de l’escalade ,j’ai le bout des doigts tous bizarre , il faut dire que c’est dur de grimper en ce moment avec le petit qui va bien mais demande beaucoup, mais quoi de plus normal,je l’entraine au surplomb.
    On vient de reprendre avec julien 6a ca passe 6b aussi ,le 6c avec repos cool après trois mois de manque,sans poudre blanche.julien s’est remis a la poudre mais pour un court instant.
    il a d’ailleurs trop abusé arrêt d’escalade il s’est tordu la cheville (un peu a cran sans sport).
    Sinon merci de nous faire rever ,avec votre voyage cela fait du bien je ne tarderai pas a vous envoyer des nouvelles de notre quotidien :circulaire,note de service,rythmes scolaires et les infos locales…et inter
    bon periple
    Est il possible de vous envoyer une lettre a une adresse future dans votre itineraire ?

    bonne grimpe on va s y remettre a fond
    desole pourles fautes elena cela te permetra de faire travailler tes gosses vous etes bien dans le sud des usa, cela est appoprié

    bisous potez vous bien et abusez ….

    Répondre
  2. Cécile

    Coucou vous 4 , toujours très contents de vous lire.
    Quelques nouvelles frenchies : Toulouse est quasi relégable, du jamais vu!!! A la fin de la semaine ce sont les vacances, et elles sont bienvenues!
    Lucie a participé à sa 1ère compet d’athlétisme : pas mal sur le 800m, un peu faible en lancés et sauts mais au moins elle a une bonne marge de progression!!!
    Prenez bien soin de vous. On vous embrasse très fort

    Répondre
  3. les 5 Chevrotins

    Bravo les enfants pour cet article ! Lydia et Léopold ont posé plein de questions, ils étaient très intéressés! ils ont bcp aimé les toilettes, hé hé! et on vient de lire un « j’aime lire  » intitulé  » Zéphir l’esclave » qui s’enfuit justement de chez son maître! incroyable coincidence, non!??

    Helena: excellent article avec tous les petits détails du quotidien, ça nous a rappelé notre vécu de nov dernier !!!! ah ah ah! les toilettes ajourées, oui on y a eu droit!!! et j’espère q vous avez bien respecté le côté « femmes »/ »hommes », car attention, pas de mélange des genres aux USA , si la queue est trop longue chez les femmes, gare à toi si tu oses aller chez les hommes!!! chocking!
    et vous n’avez pas vu les vente d’armes dans les supermarchés???
    nb: on en peut pas ajouter de commentaire directement sur ton article

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *