Yucatan-1

PDF24    Envoyer l\\\'article en PDF   

Yucatan 1 : Campeche, Uxmal, Celestun.

Comme souvent, nous revoici sur les routes à traverser un tout petit bout de Chiapas, un autre de Tabasco, pour nous retrouver enfin à l’entrée de la péninsule du Yucatan par l’état de Campeche. Des débuts de route sous la pluie et entourés de marécages.

25-10-14 Sur rte vers Yucatan (3)

Y’en a marre de toute cette pluie ! Nous allons finir translucides. Et en plus, au Chiapas, on nous a dit qu’il pleuvait dans toute la Republica ! Nous avions pourtant signé pour un an d’été.  Mais qu vois-je? Là-bas au loin, l’espoir renaît, il semble bien y avoir une trouée de soleil. Hourra ! Et enfin!

Le Yucatan sans un ciel bleu azur, ce ne serait plus le Yucatan.

La route étant longue, la première nuit se passe entre deux petits ports au sud de Campeche. Mer azur, ciel azur, beau coucher de soleil, faune locale (pélicans et iguane) et bon repas (pélicans et iguane au menu), rien ne manque. A l’origine nous nous étions arrêtés là pour le repas de midi, mais bon, coin sympa et faiblesse humaine… Nous en profitons donc pour faire la classe tranquille et pour traiter les habits longs contre los mosquos.

25-10-14 Golfe du Mexique (22) 25-10-14 Golfe du Mexique (25) 25-10-14 Golfe du Mexique (8) 25-10-14 Golfe du Mexique (7) 25-10-14 Golfe du Mexique (2) 26-10-14 Golfe du Mexique 26-10-14 Golfe Mexique (1)

Campeche.

Un imprévu sur notre trajet, mais comme il nous fallait faire le plein de gasolina, nous voilà dans la capitale de l’état éponyme.  Eh bien ça valait l’arrêt (nous n’avions qu’un aperçu de la ville au-dessus des murailles dans un premier temps…

26-10-14 Campeche (38)

cela a suffi pour piquer notre curiosité). Un  petit tour très sympa dans ce petit port, avec un centro historico toujours plus coloré, une architecture typiquement coloniale et un soleil de plomb.

26-10-14 Campeche (31) 26-10-14 Campeche (29) 26-10-14 Campeche (24) 26-10-14 Campeche (23) 26-10-14 Campeche (28) 26-10-14 Campeche (27) 26-10-14 Campeche (7) 26-10-14 Campeche (10) 26-10-14 Campeche (15) 26-10-14 Campeche (16) 26-10-14 Campeche (32)

Une chose est sûre, les marchants de peinture se portent bien ici!

Uxmal.

Site archéologique préhispanique. Nuit sur place. Nous décidons de faire l’ouverture (souvenirs cuisants de la visite par plus de 40°C). Nous arrivons donc devant l’entrée à…7h pour une ouverture à 8h. Raté ! En fait, Uxmal est dans l’état du Yucatan et il y  un décalage d’une heure. Nous revenons donc une heure plus tard, il fait déjà bien plus chaud, tant pis.

27-10-14 Uxmal (19)

Nous sommes ici chez les mayas comme à Palenque. Mais ici, à l’inverse de Palenque, le problème est le manque d’eau. Donc, le dieu le plus vénéré est Chaac, le dieu de la pluie avec sa trompe. Nous croiserons ses mascarones (masques) sur tout le site.27-10-14 Uxmal (78)î

Nous observons, de plus, de nombreux systèmes de récupération des eaux : le sol étant calcaire, celle-ci ne reste pas en surface, il faut donc la piéger. Ce site est le principal d’un ensemble que forment les sites mayas Puucs. Le ville a compté 40 000 habitants à son apogée (9eme et 10eme siècle) et a été occupée de -300 à l’arrivée des conquistadors.

Première originalité, une pyramide elliptique, la maison du devin.

27-10-14 Uxmal (92)

Deuxième originalité : cette décoration toute en motifs géométriques. Flagrant sur le quadrangulo de las monjas et sur le palacio del gobernador.

27-10-14 Uxmal (70) 27-10-14 Uxmal (77) 27-10-14 Uxmal (58)

Une pyramide « normale », le templo mayor. Ça grimpe toujours raide, mais de là-haut nous avons une super vue sur le plateau calcaire qui forme le Yucatan. Coucou et merci à Stéphanie et sa petite famille pour la photo et la rencontre brève mais sympathique.

27-10-14 Uxmal (54) 27-10-14 Uxmal (49)

Une grosse partie du site est encore à découvrir, et est donc toujours envahie par la végétation.

27-10-14 Uxmal (41)

Encore quelques exemples de l’architecture et des décorations originales de ce site.

27-10-14 Uxmal (12) 27-10-14 Uxmal (59) 27-10-14 Uxmal (80) 27-10-14 Uxmal (81) 27-10-14 Uxmal (85) 27-10-14 Uxmal (3)

Pour finir, un petit mot pour présenter les habitants actuels du site : les oiseaux et leurs amis les iguanes. Ils sont gros, ils sont partout et ils sont chez eux ici.

27-10-14 Uxmal (103) 27-10-14 Uxmal (95) 27-10-14 Uxmal (25) 27-10-14 Uxmal (24)27-10-14 Uxmal (6)

27-10-14 Uxmal (11) 27-10-14 Uxmal (33) 27-10-14 Uxmal (17) 27-10-14 Uxmal (14) 27-10-14 Uxmal (30) 27-10-14 Uxmal (88)

Un dernier petit mot, nous voyons que nous arrivons dans une zone plus touristique, les routes sont bien meilleures, et les prix des sites ont grimpé en flèche.

Un site intéressant, différent. L’ambiance intimiste de la visite (nous devons être une 20aine) nous l’a rendue d’autant plus agréable. Pour répondre á Néno, nous arrivons tôt sur les sites (avant les bus) en plus d’etre « hors saison », d’oú le peu de monde.

Celestun.

27-10-14 Celestun (11)

Petite station balnéaire sur la côte ouest et réserve naturelle. Au premier abord… bof bof. Beaucoup de déchets, et comme nous sommes en basse saison, ambiance de station balnéaire en basse saison : un peu glauque. Puis, en grattant, sur fond d’un magnifique coucher de soleil ( il est 17h30)…

27-10-14 Celestun (1) 27-10-14 Celestun (3) 27-10-14 Celestun (8)

…nous cherchons des renseignements à « la maison du parc national ». Nous rencontrons un « guarda parque » (quel métier de rêve !), qui nous invite dans son bureau et qui devient intarissable sur sa région et sur le Yucatan plus largement. Tout y passe : les tortues marines (de mars à septembre… dommage), les papillons monarques (qui vont commencer à débarquer… redommage), tout leur cycle de vie, passionnant. Les flamands roses, les crocodiles, la mangrove (immense ici), les déchets qui servent de remblais dans les jardins (zone marécageuse), et Dzibilchaltun et le Paseo de animas et, et… Bref à lui seul, il nous a fait le programme des prochains jours.

Nuit, dodo.

Tôt le matin, nous allons sur le site de la balade dans les mangroves. Il existe 2 formules, l’officielle celle du parador de turismo, avec canot à moteur pour 1500$ les 4 h dont deux en mer. Et l’officieuse, la version « canots du lac de Léon », avec balade et observation, le tout immergé dans la nature pour… 200$. Nous connaissant, vous aurez deviné notre choix. Tout d’abord prise de contact avec la mangrove le long d’un chemin sur pilotis.

28-10-14 Celestun (80) 28-10-14 Celestun (83) 28-10-14 Celestun (71)

28-10-14 Celestun (28)

Puis le ponton d’embarquement, et là, personne. Mais les barques sont là, les perches pour les pousser aussi. Nous ne réfléchissons pas longtemps, nous embarquons juste pour quelques minutes et pour la photo.

28-10-14 Celestun (62)

Mais en revenant au ponton, un jeune mexicain est là qui embarque sur une autre barque (non je ne vous mène pas en  bateau !). Au culot, nous lui demandons s’il ne pourrait pas nous faire faire le tour. Il réfléchit, et accepte pour 200$ donc. Pendant le tour, il nous apprend que normalement les « canotiers » sont à la pêche, parce qu’en basse saison l’écotourisme n’est pas rentable. Mais lui, aujourd’hui, il avait la flemme (Ahora, tengo gran flogera). Une chance pour nous, donc. Un super tour de 2 h 30 dans une nature très sauvage, si près d’un village autant envahi par les déchets, c’est étonnant.

Nous y croiserons : le flamand, le pélican, l’aigle pêcheur, un genre de vautour, l’ibis blanc et noir, la grande aigrette blanche, le cormoran, et d’autres oiseaux inconnus de nous. Pas de crocodiles (ils sortent le soir) et pas vu de serpents dans les arbres (ce n’est pas plus mal).

28-10-14 Celestun (64) 28-10-14 Celestun (24) 28-10-14 Celestun (21) 28-10-14 Celestun (53) 28-10-14 Celestun (47) 28-10-14 Celestun (48) 28-10-14 Celestun (29) 28-10-14 Celestun (17)

Mais la star, pour une (autre) fois, n’est pas animale, mais végétale : les palétuviers rouges (Manglar rojo) et leurs termitières perchées à qui nous devons cette magnifique mangrove.

28-10-14 Celestun (78)

Après cette balade nature, nous nous restaurons, nous faisons classe, nous visitons l’expo sur des animaux « locos » dans la maison du parc…

28-10-14 Celestun (2) 28-10-14 Celestun (3) 28-10-14 Celestun (10) 28-10-14 Celestun (11)

… et nous roulons jusqu’à Mérida, lieu de nos prochaines aventures. A bientôt donc, dans … Yucatan 2… le retour !

PS: Pour l’anectode, nous recroisons le monsieur qui nous proposait la balade á 1500$, ils nous demamde á combien nous avons fait notre tour, et quand nous le lui disons, il nous dit sans se démonter que lui nous l’aurait fait á 100$. Il faut étre dur en affaire ici!

PS2 : Pas une goutte de pluie depuis que nous sommes dans le Yucatan (bon, un petit orage d’une heure quand même). Ces gars du Chiapas sont comme les parisiens jaloux qui disent toujours qu’il pleut à Marseille ! Na !

F.

2 réflexions au sujet de « Yucatan-1 »

  1. Olivier elle est belle la vie

    Je lis votre voyage avec emerveillement ,vous allez avoir du materiel pour les eleves á la prochaine rentrée.
    Je me suis trompé la derniere fois et a pris le signe du peso pour le signe du dollar c´est le meme.J´ai admiré les photos particulerement celles sur la nature en grand format.Ici il fait un soleil froid 10° et les arbres en retard continuent á perdre leurs feuilles.Les nouveaux virus vont des ravages en allemagne et en france meme si c´est pas des grippes attention á la bronchite.Quelques mots de Bielefeld ce 11novembre
    amicalement,
    olivier
    PS:Je suis aussi á l´ecole car je prepare un bac S DUR DUR vive le cned

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *