Yucatan-2

PDF24    Envoyer l\\\'article en PDF   

Yucatan 2

L’essentiel de l’action se déroulera sur Mérida, Yucatan et ses environs. Nous avions de bons souvenirs de cette ville, vont-ils se confirmer ? C’est ici aussi que nous allons passer la fête des morts, cette fête si particulière au Mexique.

J1 : Visite de la ville. Départ : l’office de tourisme. Eh oui, qui dit touristes, dit office avec des plans, des conseils et tout qui va bien. C’est seulement le troisième depuis que nous sommes au Mexique : Oaxaca, Campeche et donc Mérida. Pour le reste, soit tu as acheté ton guide papier en France, soit tu te débrouilles avec internet, soit tu te débrouilles tout court.

Nous nous asseyons sur le zocalo, la grande place centrale qui est le cœur de la vie en ville, pour préparer le plan de bataille. Là nous aborde M Rose (nous l’appellerons comme ça pour des raisons vestimentaires), « professionnel » du tourisme plein de l’espoir de nous guider. Il nous dit qu’à Mérida tout ou presque est gratuit : les visites et internet dans les parcs. Il nous conseille aussi sur quoi faire dans les environs et nous apprend finalement que le touriste français est connu pour avoir, comme les Mayas, « poco dinero ». Et il a raison en ce qui nous concerne, nous prenons ses conseils, mais nous nous passerons de ses autres services. Il va donc voir ailleurs, quand apparait Mme Orange (nous l’appellerons comme ça pour des raisons vestimentaires) qui se verrait bien nous guider, elle connait un peu la France, le sud…mais non. Rien n’y fera, nous allons essayer par nous-même.

29-10-14 Merida (37)

Enfin si on nous laisse y aller un jour ! Nous décollons donc avant que toutes les couleurs de l‘arc en ciel ne débarquent. Parce que eh oui, qui dit touristes, dit guides (entendre « gaïdes ») tous officiels bien sûr. Mais bon, il faut bien vivre.

Nous commencerons par le Palais du gouverneur et ses grandes peintures évoquant la vie et les croyances Mayas avant, pendant et après la conquista. Mais aussi après l’indépendance et la révolution. Une vie mouvementée faite de guerres et de révoltes, qui montre la fierté et le côté insoumis de ce peuple (Ils doivent avoir des génes communs avec les basques).

29-10-14 Merida (35) 29-10-14 Merida (32) 29-10-14 Merida (30)

Changement de côté du zocalo, et nous voilà dans la cathédrale.

29-10-14 Merida (29) 29-10-14 Merida (27)

Puis vient la visite du musée d’art contemporain, qui était plus un musée sur l’architecture  mexicaine mais qui nous a donné pas mal d’idées pour nos aménagements futurs.

29-10-14 Merida (26) 29-10-14 Merida (19) 29-10-14 Merida (17)

Nouveau changement de côté, la Casa Montejo. Plus vieille maison de la ville. Montejo est le nom de celui qui a réussi à soumettre le Yucatan après 50 ans de lutte.

29-10-14 Merida (3)

Ca suffit avec ce zocalo maintenant ! Direction le parc/marché Santa Anna pour casser la croute. Pour donner une idée du coût de la vie : 3 tortas (genre de kébab local sans les frites), des tacos pour Arthur = 70$ soit 4.5€ environ. Puis 4 jus de fruits (1/2l au moins) préparés devant nous et une grande salade de fruits = 90$ soit un peu moins de 6 €. Donc, un repas complet pour 4 personnes à 10 €. Mais bon, là nous nous sommes lâchés, nous aurions pu en avoir pour moins.

29-10-14 Merida (10) Meme les palmiers sont patriotes ici.

Retour à la voiture, nous nous trouvons une place pour la nuit et finissons la journée en faisant classe aux enfants. Ici depuis le changement d’heure à l’envers, le soleil se lève à 5h et se couche à 17h30. Nous avons donc de longues soirées d’hiv… enfin euh de la saison qu’il y a ici et maintenant. Ainsi la vie mexicaine est très matinale, et à 6h il y a déjà beaucoup d’effervescence dans les rues. Et nous nous sommes adaptés à ce rythme, en général coucher 8h30/9h et lever 6h30/7h. Le tout sans réveil et sans stress, le pied quoi. Surtout que cela nous permet de faire les ouvertures des parcs archéologiques ou de disposer d’une longue matinée pour les visites. Puis, avec la chaleur l’aprèm’, nous n’avons envie que d’une chose : nous poser à l’ombre et faire la sieste. Et c’est en fin d’après-midi que la vie reprend, avec le coucher du soleil donc.

J2 : Dzibilchaltun (entraînez-vous à le dire vite, c’est marrant).

IMG_6503

C’est un petit site archéologique au Nord de Merida, sur la route de Progresso, le port le plus proche. Il est surtout connu pour sa porte du soleil, un temple à travers lequel passe le soleil lors des équinoxes.

IMG_6498

Il a un musée sur les mayas très complet et ne se contentant pas seulement des pièces trouvées sur place. Il présente aussi l’habitat typique des mayas, encore d’actualité. Et nous montre de facon claire la fascination de ce peuple pour la souffrance et la mort.

IMG_6475 IMG_6481 IMG_6492

Une petite pyramide – il y a un minimum quand-même- et un palais.

IMG_6505

Mais il y a surtout, un cenote (Gouffre ou aven rempli d’une couche superficielle d’eau douce, produit par dissolution puis effondrement de terrains calcaires- Merci le net). Notre premier, pour les enfants comme pour nous. Avec de l’eau claire, des nénuphars et des petits poissons qui viennent te nettoyer la peau (et dire qu’il y en a qui payent pour ça). Cela dit nous n’étions pas fiers au début, et finalement, Arthur est devenu complètement accro. Il a fini avec une myriade de poissons lui picorant les jambes.

IMG_6515

IMG_6518 IMG_6534

Helena  (parce que nous ne maîtrisons pas très bien la langue de Cervantes), discute avec deux dames du coin qui nous conseillent de pousser vers la côte pour voir d’autres jolis cenotes.

Comme il n’est que midi, nous mangeons sur le site et nous revoici partis. 15 minutes plus tard, nous nous garons sur le parking d’El Corchito. On nous fait embarquer sur un canot à moteur pour traverser le « fleuve » et entrer dans la mangrove en face.

IMG_6570 IMG_6539IMG_6566

Et là, nous découvrons un lieu original aménagé par des pêcheurs pour mettre en valeur, non pas les cenotes mais les « ojos de agua » : des sources d’eau douce qui forment des bassins dans la mangrove. Un lieu bien sympathique où nous nous rafraîchirons jusqu’en fin d’aprem.

IMG_6552 IMG_6557

Nous aurons meme le loisir d’observer des singes qui n’en sont pas, ce sont des pijotes (nom local), ou coatis (nom connu d’Helena). Un genre de fourmillier de la famille des ours, si j’ai bien suivi. Ils grimpent bien aux arbres en tous cas.

IMG_6558 IMG_6562

Un petit détour 500m plus loin pour voir des flamands roses (encore) et retour sur Merida, courses & dodo.

IMG_6579

J3 : vendredi 31 octobre, dia de muertos. Et plus précisément Paseo de Animas (Marche des Ames) sur Merida. Mais ça, c’est le soir. Pour le moment, nous sommes tot le matin et il y a le parc du centenaire qui nous attend. Ce parc a été créé en 1910 pour commémorer les 100 ans de la révolution. Il comprend une partie récréative et une partie zoologique. Et bien qu’il soit gratuit, il est assez fourni et bien entretenu. Toute la matinée se passe donc lá, entre visite et tour en petit train et en télésiège.

01-11-14 Quad parque zool del cententenario (1) 31-10-14 Mérida Parque zool (12) IMG_6740 31-10-14 Mérida Parque zool (5) 31-10-14 Mérida Parque zool (18) 31-10-14 Mérida Parque zool (39) 31-10-14 Mérida Parque zool (35) 31-10-14 Mérida Parque zool (33)

A 5h, c’est le grand départ pour le parc San Juan, point de rendez-vous pour les festivités. Ici, elles se déroulent en trois jours, le 31 est le soir des enfants, et c’est le soir oú les âmes viennent sur terre pour passer les trois jours avec les vivants. Puis le 1er, c’est la fëte des adultes, et pour finir, le 2 sera la féte de tous les saints. Nous avons opté pour le jour des enfants étant donné que nous sommes précisément accompagnés d’enfants, et puis vomir du mezcal sur les tombes des autres, trés peu pour moi. Nous remontons une rue oú les gens et les assos de la ville ont monté des autels en hommage á leurs défunts:  a chacun sont style. Le point commun á tous ces autels est la présence de quatité de nourriture et de boisson.

31-10-14 Mérida Paseo de muertos (53) 31-10-14 Mérida Paseo de muertos (41) 31-10-14 Mérida Paseo de muertos (43) 31-10-14 Mérida Paseo de muertos (51)

Puis nous arrivons au « cimetiere général ». Noir de monde, tout éclairé, les gens sont partout, donc sur les tombes aussi, on mange, on boit, on se maquille, on pose pour des photos tout ça dans un cimetiere et de nuit. Brrrr!

31-10-14 Mérida Paseo de muertos (52) 31-10-14 Mérida Paseo de muertos (16) 31-10-14 Mérida Paseo de muertos (20) 31-10-14 Mérida Paseo de muertos (31) 31-10-14 Mérida Paseo de muertos (34) 31-10-14 Mérida Paseo de muertos (37) 31-10-14 Mérida Paseo de muertos (22) 31-10-14 Mérida Paseo de muertos (38)

Il y a une cérémonie maya et enfin arrivent les âmes tant attendues, elles commencent leur défilé dans les rues.

31-10-14 Mérida Paseo de muertos (15) 31-10-14 Mérida Paseo de muertos (9) 31-10-14 Mérida Paseo de muertos (6)

Nous les suivons un peu et décidons de bifurquer vers nos lits, il est 23h30, ça fait plus de 6h que nous y sommes, ça suffit: Bonne nuit!

J4: Jour off sur Merida: Classe, recherche d’une poste, recharge en eau potable, recharge des appareils electriques au parc, avec quelques mails et quelques snap’ et un article du blog envoyés au passage. Détente, glace, tout va bien. Nous nous avançons un peu pour la visite du lendemain en traversant la ville.

Les bons souvenirs de cette ville ont été plus que confirmés. Les enfants ne voulaient plus en partir. Il a fallu un gros appât pour réussir á les faire bouger: Chichen Itza (ou Chicken pizza, cf Dominique et Natalia). A bientót donc prés d’une des merveilles du monde moderne.

F.

PS: Je suis dans un cyber café avec un clavier qui ne connait pas la cédille, l’accent grave et le circonflexe, c’est dur.

PS2: je prend le risque de publier sans la relecture de miss « ortho » et miss « virgule au bon endroit » qui s’avèrent etre la meme personne, alors soyez indulgents plizz.

4 réflexions au sujet de « Yucatan-2 »

  1. Cécile

    Toujours présents!! Continuez à nous abreuver de connaissances et de belles images…nous non plus on n’a pas envie d’aller nous coucher

    Répondre
  2. les 5 Chevrotins

    ah là là trop bien le Yucatan!!
    et chez nous ca y est c’est l’hiver: il gèle la nuit, on a allumé le chauffage et on fait des feux dans al cheminée!
    ca fait drôle à côté de vos photos!

    ce soir y’a Laulo et Ariane qui arrivent à Chevreuse!

    alors vous en êtes où en ce moment?
    bientôt le Guatemala??
    ciao
    ewa

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *